Le “TOP TEN” des méditations à faire maintenant

Journal de bord – Confinement J + 15 :

“Cher journal,
Voilà près de 15 jours (et 5 kg) que nous sommes confinés à la maison. Le monde vit un désastre sanitaire, et pour une fois, ça se passe aussi du côté de chez nous. C’est vrai d’habitude c’est loin, il suffit d’éteindre la télé pour l’oublier ou de faire un tour sur Facebook pour se changer les idées… Mais pas là. C’est tout proche, sous notre nez, dans nos poumons…


Au départ, nous étions heureux d’être obligés de rester à la maison, rassurés que les enfants n’aillent plus à l’école et qu’ils restent au chaud en sécurité… Mais maintenant on aimerait bien les vendre
(et ça me fait culpabiliser).

“Au chaud”… c’est ballot justement, il commence à faire super beau dehors, c’est le printemps et c’est devenu vite vachement moins sympa d’être bloqués à la maison… enfin à l’appartement – parce que quand on a choisit l’appart on était “super content de vivre en plein centre ville, tu comprends, on aime ça nous, y’a pas de terrasse ? C’est pas grave, on ira se promener”… Oui mais pas là !


Enfin bon, confinement et télétravail = grasse mat’ pour tout le monde, et ça, on en avait tous bien besoin… Sauf qu’avec l’école à la maison, on s’est vite rendu compte qu’il fallait qu’on se lève deux heures plus tôt que d’habitude pour abattre la charge de travail que donne les profs… J’ai arrêté de râler à la deuxième ramette de papier et au bout de la 3e cartouche d’encre… Il y a un moment, il faut lâcher-prise.


Journal, je ne parle même pas des crises d’angoisse après avoir regarder BFM pendant 24h, ou encore les migraines en réfléchissant aux théories complotistes qui trainent sur les réseaux sociaux. Je ne sais toujours pas si le Covid a été lancé par les Extra-Terrestres ou par les fabricants de PQ, j’ai décidé de lâcher sur ça aussi…

Bref, on se regarde bizarrement quand on tousse, on a tous pris notre température dix fois, on a dû expliqué à notre dernière de 11 ans que “non, nous n’allions pas tous mourir et que non, ce n’était pas la fin du monde”…


Heureusement internet fonctionne encore normalement. Enfin, je ne sais pas si c’est une bonne chose parce que j’ai pris 5kg en grignotant devant Netflix…


Ça m’évite de trop réfléchir parce que finalement, j’ai peur. Peur du virus, de perdre mes proches, des conséquences de la crise, mais surtout peur que nous ne tirions aucune leçon de tout ça et que la vie reprenne son cours.”
Ceci est une fiction (mais quand même vachement inspirée de faits réels).

Option dépression ou transformation ?


Bon, vous l’avez compris, on est tous passé par une de ces phases là ! On n’a pas vraiment le choix parce que notre mental s’inspire des situations difficiles comme celle à laquelle nous sommes confrontés pour créer des scénarios catastrophes dignes d’Hollywood.
Alors puisqu’on ne peut pas aller à l’extérieur, allons à l’intérieur… En même temps c’est salvateur ;). Allez, on y va c’est par là >>>

#1. Méditation pour retrouver son calme intérieur

On éteint la télé, on sort de Facebook, on va chercher en soi un espace de paix dans lequel toutes les informations anxiogènes qui nous polluent nous laissent tranquille un moment. Il ne s’agit pas d’être dans le déni mais de savoir s’accorder un peu de répit, et au passage de recharger ses batteries en énergie positive.

#2. COURTE MÉDITATION DU MATIN

On positive sa journée ! Qu’on soit obligé de sortir affronter le monde pour sauver des vies ou d’affronter Pronote pour les devoirs des enfants, on a besoin de positif ! Alors on commence sa journée avec une petite méditation qui va bien.

#3.Méditation Body scan

On en profite pour se reconnecter à son corps. Le bodyscan nous permet de replacer notre mental où se trouve notre corps. Donc on réalise qu’on est là, tranquille à la maison, en sécurité et pas dans un des pires films catastrophes de fin du monde en train de chercher de la nourriture pour survivre, ok ?

#4. Méditation de l’arbre

Qui résiste aux tempêtes et aux aléas des saisons ? L’arbre. On s’enracine pour faire face aux tempêtes émotionnelles que suscitent ce que nous vivons en ce moment. On s’ancre pour devenir aussi imperturbable qu’un arbre…

#5. Méditation pour faire face à ses peurs

Elles sont là, elles profitent de la situation pour nous faire ruminer, alors on les affronte pour les faire fuir. La méditation pour faire face à ses peurs vous permettra de les appréhender dans un cadre hyper sécurisant. C’est le moment de leur dire bye-bye !

#6. Méditation anti-stress

Et enfin on émousse la charge émotionnelle que génère cette situation….

#7- Méditation d’urgence pour maman (anti pétage de plomb)

Je sais, je sais… Ce n’est pas juste pour les papas – mais que voulez-vous ? J’écris mes méditations en fonction de ce que je vis moi 😉
Promis, un jour je me colle sur la vie côté “papa”.

#8. Méditation pour une nuit apaisée

Parce que le sommeil sera toujours le plus important et que cela nous permet d’affronter beaucoup mieux toutes les situations.

#9. Méditation de la bienveillance

On en a tous vraiment besoin. C’est de le moment de s’en donner et d’en donner à tous ceux qui se battent tous les jours pour nous sortir de là et nous protéger.

#10. Méditation de la gratitude

Et enfin, on relativise. Même si c’est très dur, il y a des beautés cachées dans ce que nous vivons en ce moment. Aidons-nous de cette méditation pour les trouver…

BONUS BONUS BONUS

#11. Méditation pour faire la sieste

Rien de tel qu’une bonne petite sieste pour se rebooster ! Avec cette méditation spéciale confinement, vous rechargerez vos batteries pour le reste de la journée 😉

#StayHome #BeSafe

Et surtout, n’oubliez pas de rester bien au chaud à la maison si vous le pouvez et de respecter les gestes barrières. Il est important que nous jouions tous le jeu pour soulager le personnel soignant et sortir au plus vite de cette situation dramatique.
Prenez grand soin de vous et des vôtres !