Une sortie de zone… de confort !



Les limites qui nous freinent n’existent que parce que nous leur permettons d’exister !



Le titre – déjà – fait peur !
Cette phrase nous l’entendons tous, souvent. Elle veut tout dire et rien à la fois. Elle est du même acabit que “lâcher-prise”, “soigner son enfant intérieur”, “accueillir son féminin sacré”…

Il peut s’agir de petites choses pour les autres, d’énormes défis pour nous.
On a une idée de ce qu’elle signifie – vaguement ou concrètement – mais dans le fond, on n’a pas tellement envie de s’y pencher… On se trouve des excuses, on fait des compromis. Mais voilà, c’est souvent elle qui nous rattrape !

J’avais besoin de nouvelles photos de moi pour mon site web et les réseaux sociaux. Oui parce que les selfies ça va un moment, c’est simple, on peut refaire la pose 10 fois, mettre un filtre… mais ça reste une photo “sous contrôle”…

Je rêvais de photos plus naturelles, spontanées, authentiques et c’est là que l’histoire se complique parce que pour avoir tout cela dans une photo, il faut faire appel à quelqu’un et se livrer devant un objectif… plus objectif ! Laisser quelqu’un d’autre poser son regard sur vous… Prendre le risque d’être évalué, jugé même peut-être. Mais au delà de tout ça, il s’agit de se faire face à soi-même, à son image. Mesurer l’estime que l’on a de soi. Simple pour certains, difficile pour d’autres !

Avant d’être psy, j’étais photographe. Pendant presque 10 ans, j’ai shooté des centaines de femmes. Fiançailles, mariages, grossesses, naissances, défilés. Je le faisais par plaisir, par passion, par vocation. Mes photos étaient hyper intuitives. Je captais ce petit instant fugace qui disparaît en une micro seconde. Et ma récompense était le regard que posait ces femmes sur leurs photos. Cette petite étincelle de surprise et d’estime d’elles-même qui s’allumait au moment où elles se (re)découvraient.

J’adorais faire ce métier, mais pas une seconde j’aurai voulu être de l’autre côté de l’appareil ! Alors faire des photos avec un professionnel, vous imaginez bien comme l’idée ne m’enchantait pas !
Le plus facile a été de choisir la photographe : la talentueuse Solene Lombardo Photographie.
Le moins compliqué de la contacter.
Mais le plus difficile a été d’aller au rdv !

Je crois que je n’ai jamais cherché autant d’excuses pour éviter un rdv… J’allais devoir “lâcher-prise”, lâcher sur mon image, lâcher sur le contrôle, lâcher sur le manque de confiance ! Heureusement que je suis bien entourée, et qu’on m’a mis quelques coups de pied au fesses pour y aller.

Mille questions se bousculaient : “Comment on pose devant un appareil ? Je vais avoir l’air idiote !”, “Et si je ne me plais pas sur les photos, d’ailleurs c’est sûr, je ne vais pas me plaire, je ne m’aime jamais sur les clichés !”, “Et si ? et si ??…”

Mais la vraie question est “et si je ne le faisais pas ?!”. Et bien, je ne serai vraiment pas fière de moi ! J’aurai abandonné avant même d’avoir essayé… Et finalement ? Qu’est-ce que je risque ? Est-ce que je suis vraiment en danger ? Non… Et puis ces photos, j’en ai besoin !
C’est là qu’on pose son cerveau, qu’on écoute ceux qui nous aiment et nous encouragent, et qu’on y va ! Je suis amoureuse du travail de Solene, de sa douceur. J’aime ses clichés si tendres et si naturels. Et je peux vous dire que je n’étais vraiment pas fière en arrivant au rendez-vous !

Mais quand je regarde ces images, je suis tellement reconnaissante ! C’était exactement ce que je voulais. Moi comme je suis : mal coiffée, en jean’s troué et en baskets :

Non seulement elle a réussi à faire l’impossible en me mettant à l’aise (on a vraiment beaucoup ri tout au long de la séance) mais surtout, elle m’a convaincu d’une chose fondamentale : on a tout à gagner à sortir de notre zone de confort ! On a beau se le dire et le conseiller, ce n’est jamais simple de le croire.

Je me suis réconciliée avec mon image grâce à Solène parce qu’elle a réussi à me montrer ce que ce je ne vois pas. Non, je ne m’aime pas sur toutes les photos mais ce n’est pas ce que je retiens de cette expérience. Je me vois enfin moi, avec mes défauts et mes qualités, mes forces et mes faiblesses, et c’est le tout qui compte !

Je suis très fière d’avoir gagné ce combat avec moi-même. Très heureuse de vous montrer une partie du fabuleux travail de Solène et surtout, de vous donner ce conseil :

Que vous soyez une femme, un homme, jeune ou dans la force de l’âge, il n’est jamais trop tard pour se regarder dans un objectif. Si le rapport à votre image est compliquée, si votre estime est faible, fragile, instable… N’hésitez pas à tenter l’expérience. Vous serez fier de vous et vous aurez de belles images. Bien-sûr cela ne réglera pas toutes vos problématiques, mais cela y contribuera énormément ! Vous avez le droit de vous faire plaisir et de passer un moment avec vous-même, et toute cela avec la bienveillance et sous l’oeil plein de tendresse d’une véritable artiste.

Pour visiter sa page c’est ici => Solene Lombardo Photographie
Pour visiter son site web c’est là => http://solenelombardo.com
A très bientôt,
PS : la fin du combat c’était d’écrire cette article et de montrer quelques photos !
C’est fait ✔︎
A vous de jouer !

3 Replies to “Une sortie de zone… de confort !”

  1. Je vous découvre ce matin au gré de l’écoute d’une très émouvante vidéo de « remerciements ». Vous êtes magnifique sur ces photos !!!!!!!!!
    Jeanne-Marie

  2. Bonjour Pascale,
    Vous êtes très belle sur ces photos, rayonnante, naturelle, sublime !
    Bravo pour votre site internet et merci encore pour toutes les méditations et vidéos que vous nous offrez.
    Passez de très bonnes fêtes de fin d’année ! Je vous souhaite le meilleur pour 2020.
    Xavier

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *